Comment créer sa marque de vêtements ?

Quelque soit le type de vêtements, créer sa marque demande une préparation efficace.
Vous êtes un passionné de mode, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la création d’une marque de vêtements ? Connaissez-vous les démarches à effectuer pour y parvenir ?

Comment déposer sa marque de vêtements ?

Si vous créez votre marque de vêtements, il sera nécessaire de la déposer à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle ou INPI. Cette démarche s’effectue en ligne, au nom de son entreprise ou en son nom propre. Déposer sa marque permet d’en obtenir un droit de propriété, vous conférant un droit d’utilisation exclusif, opposable aux tiers. Cela pourra vous protéger des contrefaçons.

Attention, cela ne signifie pas que votre demande de dépôt de marque soit acceptée. En effet, des tiers ont la possibilité de s’y opposer. Ils ont 2 mois pour le faire.

Préparer son projet

Toute création de marque de vêtements demande de se poser les bonnes questions.

Etude de marché

Comment se positionner dans le secteur visé ? Pour le savoir, il est indispensable d’effectuer une étude de marché sérieuse.
Renseignez-vous sur son dynamisme, les produits qui marchent, les attentes et les comportements des consommateurs, la santé de vos concurrents, leurs stratégies, les fournisseurs accessibles.

Business plan

Le business plan va vous permettre de vérifier si votre projet est viable et rentable.

Il faudra y inscrire :

  • Un résumé opérationnel qui apportera une vision globale de votre projet ;
  • Une présentation de la formation, des compétences, du parcours, des valeurs des personnes porteuses du projet ;
  • Une présentation de l’étude de marché ;
  • Une présentation des stratégies commerciale et de communication et des tableaux prévisionnels financiers ;
  • Les pistes de financement extérieures ;

Choisir un statut juridique

La loi vous oblige à choisir un statut juridique pour votre entreprise. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il est préférable de se faire conseiller pour déterminer quelle est la structure juridique qui conviendra le mieux à votre activité.

Vous pouvez vous monter en auto-entreprise. Ce statut a des avantages comme l’absence de cotisations sociales si le chiffre d’affaires est nul mais il oblige à ne pas dépasser un seuil de CA et ne protège pas votre patrimoine personnel. Les démarches sont simples et peu onéreuses.

Vous pouvez aussi créer une société. Si vous êtes le seul associé, on parlera de SASU ou d’une EURL. Si vous êtes plusieurs, ce sera une SAS ou une SARL.

L’entreprise devra être immatriculée auprès de la Chambre de Commerce si ce n’est pas elle qui produit. A l’inverse, s’il y a production, l’entreprise sera créée auprès de la Chambre des Métiers.

Quelle est la réglementation du prêt-à-porter ?

Créer sa marque de vêtements n’exige pas de se plier à une réglementation extrêmement stricte. Elle est portée sur l’étiquetage :

  • L’étiquette du produit a pour obligation de mentionner la composition sous forme de pourcentages des différents textiles qui composent le vêtement : coton, laine, synthétique… ;
  • Le pays de fabrication du produit n’a pas obligation d’être indiqué mais cela est nécessaire si vous comptez exporter votre marque à l’étranger ;
  • Les indications sur l’entretien du vêtement ou de l’accessoire ne sont pas obligatoires mais conseillées également : nettoyage, température, séchage, repassage… Cela évitera les éventuelles plaintes de clients mécontents. Ils peuvent être indiqués en toutes lettres ou en symboles. Dans ce dernier cas, il est nécessaire d’adhérer au Comité français de l’étiquetage pour l’entretien des textiles ;
  • Des obligations pour la vente en magasin : normes de sécurité et d’accessibilité, affichage des prix…
Votez ci-dessous en cliquant sur le nombre d'étoile souhaité

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...