Comment ouvrir un barber shop ?

Avec le grand retour de la barbe, les barber shops sont très fréquentés en France.
On comprend pourquoi : les hommes prennent de plus en plus soin d’eux et de leur apparence.

Vous souhaitez vous lancer à votre tour dans cette aventure et ouvrir votre barber shop ?
Trouvez ici tout ce qu’il vous faut savoir sur le sujet.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un barber shop ?

Un barber-shop ou salon de barbier en français est un commerce où un professionnel va couper et entretenir la barbe ainsi que les cheveux de ses clients qui seront exclusivement des hommes.

Comme pour tout salon de coiffure, il obligatoire d’être titulaire d’un diplôme pour ouvrir un barber shop :

Un brevet professionnel de coiffure ou BP qui autorise d’être employeur d’un salon de coiffure donc d’un barber shop ;
Un brevet de maîtrise de coiffure ou BM qui permet de créer ou de manager des salons de coiffures, barber shop compris ;
Un diplôme ou titre équivalent ou supérieur homologué au répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP.

En résumé, pour devenir barbier, il faut d’abord être un coiffeur. C’est donc une activité artisanale qui impose de s’immatriculer au Répertoire des métiers.

Pour cela, il est obligatoire d’avoir effectué un stage préalable à l’installation auprès d’un organisme habilité. Si le salon propose à la vente des produits de soins pour la barbe ou les cheveux, il se rajoutera une activité commerciale.

Existe-t-il une réglementation spécifique à l’ouverture d’un barber shop ?

Il n’existe pas de réglementation spécifique aux barber shops, seulement celles relatives aux établissements accueillant du public :

– Normes de sécurité et d’accessibilité comme la sécurité incendie, l’accès aux personnes en situation de handicap… 
– Normes d’hygiène strictes ;
– Prix affichés à l’intérieur comme à l’extérieur du salon ;
– Informations obligatoires affichées pour le personnel ;
– Cotisation à la SACEM si le salon diffuse de la musique.

Comment préparer son projet d’ouverture d’un barber shop ?

Comme dans tout projet entrepreneurial, il est fortement recommandé d’effectuer des démarches préalables avant de se lancer notamment une étude de marché et un business plan.

L’étude de marché:

L’étude de marché est une étape importante qui va vous permettre de vous interroger sur la pertinence de votre projet dans le secteur géographique visé. Elle sera à la fois qualitative et quantitative.

Les questions à se poser sont les suivantes :
L’activité de barbier est-elle dynamique sur l’emplacement géographique prévu ? Qui seront vos futurs clients : âge moyen, comportements, attentes ? Quels sont les types de soins les plus demandés ? Y a-t-il des concurrents ? Comment pouvez-vous vous démarquer ?

Le business plan :

C’est ensuite le moment d’élaborer votre business plan.
Votre barber shop sera-t-il rentable ? Que faut-il mettre en place pour s’en assurer ?
Ce document, rédigé avec sérieux et professionnalisme, fera en sorte que les banques accepteront ou pas de vous prêter de l’argent pour démarrer l’activité.

Comment choisir le statut juridique qui convient ?

Lorsque vous allez créer votre barber shop, vous aurez l’obligation d’immatriculer votre entreprise et donc de lui choisir un statut juridique.

C’est un choix crucial mais compliqué car il va conditionner la suite de l’aventure. Micro-entreprise, SAS, SASU, EIRL, SARL, chaque forme a ses spécificités, ses avantages comme ses inconvénients. Ils diffèrent notamment sur :

– L’obligation ou pas de rédiger des statuts ;
– La nécessité d’avoir un comptable ;
– L’apport de capitaux propres ;
– La protection du patrimoine personnel ;
– Le régime fiscal et social ;

Quand on ouvre un barber shop, la micro-entreprise ne semble pas la plus adaptée. Même si on ne paye des charges sociales que s’il existe un chiffre d’affaires, celui-ci est plafonné.

De plus, il ne permet pas de déduire les charges du chiffre d’affaires et on sait qu’elles sont très importantes pour un barbier, notamment les charges en eau et en électricité, sans compter le coût du loyer.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...