Comment ouvrir un institut de beauté ?

Les instituts de beauté sont de plus en plus fréquentés par une clientèle féminine mais aussi masculine. Les Français portent une attention toujours grandissante à leur apparence. Ainsi, plus de 44 % des femmes se sont rendues dans un institut l’année dernière.

Vous souhaitez profiter de cet engouement pour le marché de la beauté et ouvrir un institut de beauté ? Voici toutes les informations nécessaires à votre projet.

Faut-il un diplôme spécifique pour ouvrir un institut de beauté ?

Oui, un diplôme est obligatoire pour créer un institut de beauté. Il s’agit du CAP ou du BEP. Si ce n’est pas le cas, vous devrez prouver une pratique professionnelle de 3 ans minimum comme gérant d’institut, salarié  ou professionnel indépendant.

Cependant les soins non esthétiques comme les soins de confort ou les modelages à but non esthétique ou encore les activités de prothésiste ongulaire hors manucure (pose, décoration, dépose, vernis) ne sont pas soumis à une qualification professionnelle.

Comment préparer son projet ?

Ouvrir son institut de beauté demande de longs mois de préparation si on souhaite que le projet soit une réussite.
Pour cela, il faut obligatoirement passer par certaines étapes comme l’étude de marché et le business plan.

Etude de marché:

L’étude de marché a pour objectif de s’assurer que votre projet de création d’institut, sur la zone de chalandise envisagée, est pertinent.

Comment faire ? Il faut collecter le plus d’informations possibles sur l’état du marché grâce à une étude qualitative mais aussi quantitative.

Voici quelques questions à se poser sur l’environnement commercial du secteur d’activité: Comment se porte l’activité dans ce secteur ? Comment peut-on définir le public visé ? Quels sont ses comportements à ce niveau, leurs besoins, leurs moyens financiers, les soins qui ont le plus de succès ? Comment se porte la concurrence ? Est-elle importante ?

L’étude de marché vous permettra d’avoir une connaissance parfaite du secteur d’activité.

Business plan  :

Le business plan est un document qui va montrer et argumenter tout ce que vous allez mettre en place en créant l’institut de beauté pour que celui-ci soit rentable.
Il aborde plusieurs domaines : le projet en lui-même, votre stratégie financière, les produits et les services mis en avant…

Il faudra prendre soin à proposer un document :Simple et documenté avec sérieux ;

  • Simple et documenté avec sérieux ;
  • Axé sur un argumentaire répondant à des besoins précis 
  • Votre présentation : qui êtes-vous ? Quelles sont vos valeurs ? Pourquoi ce projet ? 
  • Des données budgétaires concrètes et réalistes.

Le business plan va vous permettre de rechercher des financements auprès des banques.

Quel statut juridique choisir ?

Avant d’ouvrir votre institut de beauté, il faudra lui choisir un statut juridique. Voici un bref aperçu de ce qui est possible :

– La micro-entreprise : régime fiscal et social simplifié, pas de charges sociales à payer si le chiffre d’affaires est nul, le patrimoine personnel n’est pas protégé, le chiffre d’affaires est plafonné ;
– SAS ou SASU ou SARL : le dirigeant est considéré comme salarié et bénéficie de la même protection sociale, le patrimoine personnel est protégé ;
– EIRL : les patrimoines personnel et professionnel sont dissociés ;
l’EURL : elle permet de créer une société sans avoir à vous associer,

Quelle est la réglementation ?

Comme tout établissement accueillant du public, un institut de beauté doit répondre à certaines normes :

– Sécurité incendie, accessibilité ;
– Normes d’hygiène ;
– Affichage des prix à l’intérieur et à l’extérieur ;
– Interdiction de pratiquer des activités médicales ;
– Epilation uniquement à la pince à épiler ou à la cire ;
– Respect de la législation pour les cabines à bronzage.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...