Création entreprise menuiserie

Envie de vous mettre à votre compte comme menuisier, de vous lancer dans la création de votre entreprise de menuiserie ? Forme juridique de votre entreprise, installation en tant que menuisier sans diplôme, stage obligatoire, quelles sont les différentes étapes pour vous mettre à votre compte ?

S’installer comme menuisier poseur indépendant : les prérequis

Le menuisier est un professionnel du bâtiment à même de travailler le bois, le PVC, l’aluminium et bien d’autres matériaux. Celui-ci devant maîtriser de nombreuses compétences, l’État oblige tout entrepreneur désireux de créer sa société de menuiserie à être titulaire au minimum d’un CAP ou d’un BEP menuiserie.

Il est toutefois possible être dispensé de cette obligation dès lors que :
– Vous pouvez justifier de 3 ans d’expérience en tant que menuisier en France, mais également sur l’ensemble du territoire européen ;
– Vous comptez au sein de votre équipe au moins une personne titulaire du diplôme dans lequel vous souhaitez exercer.

À noter : cette personne peut être l’un des dirigeants de la société, mais également l’un des employés. Dans le cas où c’est l’un de vos salariés qui est détenteur du savoir-faire, en son absence, vous ne pouvez proposer aucune prestation en rapport avec la menuiserie.

Les 7 étapes de la création de votre entreprise de menuiserie

Réalisation d’une étude de marché pour valider votre projet

En vue de la création de votre entreprise de menuiserie, il est bon d’effectuer une étude de marché. Celle-ci permet notamment d’évaluer le potentiel du marché dans la zone de chalandise concernée, d’en savoir plus sur la concurrence, d’identifier vos atouts et de préparer votre offre commerciale.

Réalisation d’un business plan

La constitution d’un business plan est également une étape incontournable. En effet, votre plan de développement permet de démontrer en quoi votre projet est voué au succès et comment votre chiffre d’affaires devrait évoluer.

Recherche de financement auprès des établissements bancaires ou des investisseurs

Besoin d’investisseur ? D’un prêt bancaire pour faire l’acquisition de matériel ou de véhicules? Grâce au business plan que vous avez établi, vous pouvez solliciter d’éventuels investisseurs ou demander un prêt professionnel à l’établissement bancaire de votre choix.

Statut juridique et création de votre entreprise de menuiserie

La forme juridique de votre future entreprise de menuiserie est une étape clef :

– Si vous êtes le seul et unique associé : des statuts juridiques comme la micro-entreprise ou l’entreprise individuelle se veulent simples d’un point de vue administratif et fiscal.
Toutefois, ils sont plafonnés en terme de chiffre d’affaires.
La SASU et l’EURL leur sont souvent privilégiés en raison de leur nombreux avantages : le premier procure un statut de salarié dirigeant, le second protège les biens personnels ;

– Si vous vous associez : deux formes juridiques sont envisageables, la SAS et la SARL offrant les mêmes avantages que, respectivement, la SASU et l’EURL.

Stage obligatoire SPI

Le SPI ou stage de préparation à l’installation est obligatoire dès lors que vous sollicitez une immatriculation auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), et ce, depuis la mise en place du projet de loi relative à la croissance et à la transformation des entreprises (PACTE).

Durant les 30 heures de stage, sont dispensées des notions essentielles à tout porteur de projet, notamment en ce qui concerne le juridique, la comptabilité, la fiscalité ou encore le volet administratif.

Une dispense de SPI est possible si :
– Vous avez récemment effectué ce stage ;
– Vous avez une expérience professionnelle d’au moins 3 ans nécessitant des compétences au moins égales à celles du SPI ;
– Vous êtes titulaire d’un diplôme avec un niveau de compétences au moins comparable à celui du SPI.

Enregistrement auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat

L’enregistrement auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est l’ultime étape formalisant votre projet. Dès que vous êtes enregistré, vous êtes officiellement menuisier indépendant ou dirigeant d’une entreprise de menuiserie.

La souscription aux assurances obligatoires

Avant de vous lancer dans votre activité, vous avez obligation de souscrire à un certain nombre d’assurances au rang desquelles la décennale et la responsabilité civile. Il vous faudra également prévoir diverses polices pour votre local, votre matériel ou encore vos véhicules.

Un projet de création d’entreprise de menuiserie ? Faites-vous épauler !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...