Créer une entreprise de dépannage informatique

En 2017, le marché de l’informatique pesait près de 2,5 milliards d’euros. C’est un marché qui connaît une croissance extraordinaire depuis plusieurs années et ce n’est pas près de s’arrêter.

Vous êtes un passionné et vous souhaiter créer une entreprise de dépannage informatique ? Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour y arriver.

Quel diplôme pour créer une entreprise de dépannage informatique ?

Il n’y a pas de diplôme obligatoire pour créer son entreprise de dépannage informatique.
Cependant, de nombreuses formations sont possibles pour acquérir les connaissances techniques et théoriques nécessaires.

Les personnes qui souhaitent exercer dans ce secteur peuvent préparer un baccalauréat professionnel SEN ou Systèmes Electroniques Numériques.
Il existe aussi un baccalauréat technologique STI2D.

Dans le cadre d’études plus avancées, vous pouvez rejoindre un DUT ou un BTS en informatique, réseaux et télécoms d’une durée de 2 ans. Ils sont accessibles après le bac.

Pour exercer, obtenir un diplôme ne suffira pas à être efficace et performant si vous ne vous tenez pas régulièrement au courant de l’évolution des technologies ou des logiciels.

Quelle est la règlementation en vigueur ?

Si vous souhaitez vous spécialiser uniquement sur de l’assistance informatique et internet que ce soit à domicile ou pas, vous dépendrez de l’URSSAF car votre activité sera considérée comme libérale.

Si vous choisissez de proposer des prestations de réparation ou encore de démontage et de remontage de matériel, vous serez un artisan.
Il faudra vous immatriculer à la Chambre des métiers et de l’Artisanat après un stage obligatoire de préparation à l’installation.

Si vous vendez et revendez du matériel informatique, vous devrez vous immatriculer auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie car l’activité sera commerciale.

A Noter : Le dépanneur à domicile peut être considéré comme un prestataire de services à la personne.
Cela implique qu’il peut permettre à ses clients d’obtenir un crédit d’impôt allant jusqu’à 50 %, avec un seuil limite de 3000 euros par client et par an. Comment faire ?
Il vous suffira juste de faire une déclaration de Services à la Personne.

Quel statut juridique choisir pour son activité ?

Pour toute création d’entreprise de dépannage informatique, il est obligatoire de lui choisir un statut juridique afin de l’immatriculer.
Voici ce qui est possible :

La micro-entreprise : en général, les entrepreneurs dans ce secteur commence leur activité en choisissant ce statut qui comporte de nombreux avantages : régime fiscal et social simplifié, absence de charges sociales si le chiffre d’affaires est nul, comptabilité légère, formalités d’enregistrement rapides et peu coûteuses.

Mais attention, la micro-entreprise ne vous permet pas de protéger votre patrimoine personnel. Le chiffre d’affaires est aussi plafonné. Elle n’est pas adaptée si vous souhaitez engager beaucoup d’investissement car les charges ne sont pas déductibles et la TVA ne pourra pas être récupérée.

La SASU ou l’EURL : ces deux statuts sont adaptés si vous voulez créer votre entreprise seul ;

La SAS ou la SARL : lorsque vous choisissez de vous associer avec d’autres personnes.

Quelles sont les étapes pour créer son entreprise de dépannage informatique ?

Comme tout projet entrepreneurial, il faudra que vous passiez par plusieurs étapes avant de lancer votre activité :

– Réaliser une étude de marché afin de valider votre projet sur le secteur géographique visé ;
– Elaborer un business plan solide et réaliste qui montrera le sérieux de votre projet auprès des banques ;
– Trouver un local à louer ou à acheter si besoin : près de commodités, dans un lieu passant, proche d’autres commerces ;
– Choisir un statut juridique ;
– Souscrire à une assurance ;
– Communiquer autour de votre activité pour vous faire connaitre ;
– Démarcher les clients ;


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...