Simulateur de coûts d’embauche d’un salarié

Simulez le coût d'embauche d'un collaborateur

Estimez le coût de l’embauche d’un salarié

Pour avoir une idée la plus précise possible de ce coûtera réellement une embauche, et donc du bénéfice qu’il faudra rapporte pour ne pas se commettre d’erreur d’évaluation, il existe un simulateur qui prend en compte le salaire, mais aussi les cotisations sociales et les règles fiscales relatives au statut de l’entreprise. Par ailleurs, ce simulateur d’embauche met en avant des aides et des réductions que peu d’employeurs connaissent. Petit tour du propriétaire…

Une aide d’évaluation inédite

Parce qu’il est très compliqué de connaître toutes les subtilités d’une embauche avant de devoir les intégrer in situ et que cela peut avoir de très lourdes conséquences, le gouvernement a développé un simulateur d’embauche qui prend en compte 40 cotisations et aides dont l’entreprise peut bénéficier selon ses caractéristiques et celles du contrat qu’il envisage :
• Caractéristiques de l’entreprise : nombre de salariés, statut ou non de jeune entreprise innovante.
• Caractéristiques du contrat : statut du salarié (cadre / non-cadre) et salaire brut mensuel.

En entrant par exemple les caractéristiques suivantes :
« Mon entreprise de 1 salarié(s) souhaite rémunérer un(e) salarié(e) en statut non-cadre à hauteur de 1457,52 € brut par mois. »
Le simulateur vous permet de calculer que :
« Cela coûtera 1576 € par mois à mon entreprise. Mon salarié(e) touchera 1136 € par mois ».

Un outil pour favoriser l’emploi

Ce simulateur de coût d’embauche d’un salarié intègre que de nombreuses dispositions juridiques peuvent entraver la politique RH en matière d’emploi et de formation.
Conscient de ces barrières, le gouvernement œuvre donc à simplifier les choses pour assouplir l’organisation courante des entreprises françaises afin que celles-ci restent concurrentes tout en préservant la sécurité des salariés et des demandeurs d’emploi.
Pour cela, il propose notamment une assurance de sécurité juridique.

Partagez, c'est gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié