Comment ouvrir un camion à pizza?

Quatre saisons, napolitaine, végétarienne, carbonara ou encore calzone, les français sont particulièrement friands de pizzas. Ce sont même les plus gros mangeurs de ce plat en Europe, juste devant les Italiens.

Véritable poids lourd du secteur de la restauration, la pizzeria offre bien des opportunités en matière de business, en particulier quand celle-ci est nomade.
En effet, le camion pizza est aujourd’hui le projet entrepreneurial combinant tous les ingrédients du succès, c’est-à-dire les atouts d’un food truck combinés à un produit particulièrement apprécié des consommateurs.

Toutefois, pour générer un chiffre d’affaires élevé, il est essentiel au préalable de bien préparer son projet.
Emplacement, forme juridique ou encore autorisations de stationnement, quels sont les points de vigilance ?

Camion pizza : sur quelle rentabilité tabler ?

Comme pour tout autre food truck, l’ouverture d’un camion-pizza implique la préparation d’un modèle économique pour s’assurer que le projet est non seulement viable, mais qu’il offre en plus des perspectives de développement.

Food truck à pizza neuf ou d’occasion ?

Avant toute chose, le chiffrage du matériel nécessaire commence par le camion lui-même. Comme pour tout autre véhicule, vous pouvez, selon votre budget, opter pour un neuf ou pour une seconde main :

  • Camion-pizza neuf : selon ses options, son équipement et son gabarit, un food truck neuf répondant à toutes les normes sanitaires en vigueur en France coûte entre 30 000 euros et 120 000 euros. L’avantage du neuf est que vous partez sur une base saine et sans surprise. Car il ne faut pas oublier qu’une panne mécanique par exemple, c’est parfois plusieurs jours d’immobilisation, et donc du chiffre d’affaires en moins ;

  • Camion-pizza d’occasion : s’il est possible de trouver de belles affaires dès 15 000 euros, acheter une seconde main implique de vérifier que votre futur outil de travail remplit toutes les obligations sanitaires actuelles. Le cas échéant, vous devrez procéder à des aménagements qui peuvent alourdir la facture. Celle-ci sera tout de même toujours en deçà d’un neuf, ce qui permet de débuter votre activité avec un investissement moindre.

Le prévisionnel de votre chiffre d’affaires et de votre marge

Avoir une idée juste des recettes que vous pouvez espérer est primordial. Il vous faut donc réaliser une estimation la plus juste de votre volume de ventes quotidiennes et déterminer le prix de vente de vos différentes pizzas. Pour vous faire une idée la plus précise possible, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’entrepreneurs gérants des foods trucks, si possible dans le même domaine que le vôtre.

Pour estimer votre marge, vous devrez défalquer de votre CA le montant des divers achats nécessaires à votre fonctionnement (ingrédients, bois, location d’emplacement, boissons, carburant, entretien du véhicule, assurance, etc), ainsi que les éventuels impôts, taxes et cotisations sociales directement liés à votre activité.

Avec l’ensemble de ces éléments, vous obtenez une estimation claire de votre chiffre d’affaires, du bénéfice que vous pouvez dégager, et donc de la rémunération que vous pourrez vous verser tous les mois ou à l’année.

Dans l’absolu, si vous envisagez de contracter un emprunt auprès d’un organisme bancaire, vous devrez pousser plus loin cette étape en établissant un véritable business plan. Ce document est indispensable pour apporter la preuve, non seulement de la viabilité de votre projet entrepreneurial mais également de ses perspectives de développement.

Formalités indispensables pour votre mobilité

Carte de commerçant ambulant, permis de stationnement ou encore demande d’emplacement sur un marché, quelles sont les formalités et demandes à effectuer pour vendre partout en France, par exemple sur les marchés ?

Carte de commerçant ambulant

Un camion à pizza est par définition mobile. Il est donc fort probable que vous soyez amené à vous déplacer hors de la commune de votre siège social pour élargir votre clientèle. Une démarche tout à fait légitime pour un entrepreneur, mais qui implique dans ce cas d’être en possession d’une carte de commerçant ambulant.

Pour l’obtenir, il vous suffit de déposer une demande auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) dont vous dépendez. Dans l’attente de votre carte définitive, vous pouvez obtenir un titre provisoire vous permettant de vous installer hors de votre commune. La validité du titre définitif est de quatre ans.

Permis de stationnement

Vous avez trouvé un emplacement à même de vous convenir ? Dès lors que vous voulez stationner votre camion sur l’espace public et qu’il n’y a pas d’emprise au sol (étale, terrasse ouverte, etc), il vous suffit de formuler un permis de stationnement, soit auprès de la commune dans laquelle vous prévoyez de commercer, soit auprès des services préfectoraux.

Demande d’emplacement sur un marché

Que ce soit dans les grandes agglomérations comme dans les plus petites communes, les marchés et foires peuvent se révéler être de bons emplacements pour vendre des pizzas.
Pour pouvoir y stationner et exercer sa profession, il faut au préalable effectuer une demande d’emplacement auprès de la mairie qui l’accorde après paiement d’un droit de place.

Après avoir passé en revu ces informations capitales et indispensables à l’ouverture de son camion à pizza. Il faut également se renseigner et connaitre précisément la réglementation à respecter pour l’ouverture d’un food truck.

Votez ci-dessous en cliquant sur le nombre d'étoile souhaité

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...