La comptabilité d’engagement c’est quoi et pour qui ?

Comptabilité d'engagement

Vous comptabilisez ensuite les encaissements et les décaissements au jour où ils se produisent.

A la différence de la comptabilité de trésorerie, les créances et les dettes sont constatées en comptabilité. 
Comme son nom l’indique la comptabilité d’engagement comporte tous les engagements pris ou reçus par votre entreprise.
Chaque compte de tiers comporte tous les engagements en cours, ce qui permet de suivre les en-cours et les règlements.
Vous pouvez donc avoir une vue de l’ensemble des vos engagements pris au cours de votre exercice comptable. 

Ce système de comptabilité vous permet de suivre avec précisions tous vos comptes tiers : balances clients et fournisseurs, grands livres clients et fournisseurs, ou plus précisément un compte en particulier pour identifier les retards de paiement ou de suivre le règlement d’une facture fournisseur.

Vous avez aussi la possibilité d’établir des budgets de trésorerie sur une courte période.

Vous devez tenir une comptabilité d’engagement si vous êtes :

  • Une société commerciale à l’IR (impôt sur le revenu) ou à l’IS (impôt sur la société).
  • Une entreprise individuelle (y compris EIRL) donc l’activité relève des BIC, à l’exception des micro-entreprises.
  • Une société d’exercice libéral assimilé à des sociétés commerciales (SELAS, SELARL.)
  • Un comité d’entreprise dont les ressources sont supérieures à 153 000 euros, ainsi que certaines associations.

Si vous avez une société commerciale ou une entreprise individuelle relevant des BIC et soumis au régime réel simplifié d’imposition, vous avez la possibilité de tenir une comptabilité de trésorerie.

A noter L’inconvénient principal de la comptabilité d’engagement est que sa tenue demande beaucoup plus de temps qu’une comptabilité de trésorerie.

En effet, il y a plus de mouvements à enregistrer, au lieu de comptabiliser une seule opération pour l’achat (ou vente), vous devrez en faire deux ; une pour la facture d’achat (ou de vente) et une opération pour son règlement.

De plus, ce mode de comptabilité impose l’établissement d’un rapprochement bancaire entre le solde des comptes bancaires en comptabilité et le relevé bancaire.

Renseignez-vous auprès de votre expert-comptable qui pourra aisément vous conseiller sur la manière à adopter pour tenir une bonne comptabilité d’engagement.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...
PARTAGEZ !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email

Leave a Comment