Modèle rupture de la période d’essai

La rupture de contrat au cours de la période d’essai peut se faire par chacune des parties à tout moment, sans procédure particulière (sauf mention contraire du contrat ou de la convention collective).

La rédaction d’une lettre de rupture de la période d’essai permet d’éviter les litiges en indiquant clairement le délai de prévenance à respecter avant le jour exact de rupture du contrat.

 

(En-tête de la société)

M. /Mme (Nom, prénom)

(Adresse)

 

A… (lieu), le… (date)

 

Objet : Rupture de la période d’essai.

Lettre recommandée avec accusé de réception.

 

M. (civilité du salarié)

Votre contrat d’embauche dans notre entreprise prévoit une période d’essai du (…) au (…), soit une durée de (nombre de jours/semaines/mois).

Le terme de cette période d’essai approchant, nous avons le regret de vous informer que cette collaboration ne nous a pas convaincus. Nous prenons donc la décision de rompre le contrat nous liant à compter du (date).

Le (date), nous vous recevrons dans nos bureaux afin de vous remettre les documents suivants :

  • Certificat de travail
  • Bulletin de paie
  • Attestation ASSEDIC
  • Solde de tout compte qu’il vous faudra signer après avoir reçu les sommes restant dues (salaire et congés payés).

Nous vous prions d’agréer, (civilité, et éventuellement nom), l’expression de nos salutations distinguées.

 

(Signature de l’employeur)



1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...