Qu’est-ce que la comptabilité ?

Qu’est-ce que la comptabilité ?
Qu’est-ce que la comptabilité ?

La comptabilité permet de traduire de manière normée, les mouvements et engagements de votre société.

Une classification comptable affecte les achats et ventes par natures, afin d’en suivre la lecture. Cette classification normée, permet aux lecteurs de comprendre les comptes.

La comptabilité est-elle obligatoire ?

Les sociétés ont l’obligation de tenir une comptabilité.
Seuls les auto-entrepreneurs n’en n’ont pas encore l’obligation.

Quand doit-on tenir sa comptabilité ?

La comptabilité doit être disponible, et doit permettre la mise à jour des mouvements. Il n’y a pas d’obligation de tenir sa comptabilité chaque jour ou chaque semaine, mais l’établissement des déclarations fiscales comme la TVA, rend sa tenue au moins obligatoire mensuellement ou trimestriellement.
Le rythme auquel est tenue la comptabilité, dépend du besoin de l’entreprise. Plus la société est importante plus la tenue de la comptabilité, sera instantanée.

Conseils : Pour les PME en création, il est préférable de faire appel à un expert comptable qui tiendra les comptes au cours de l’année.
Il faut éviter d’attendre plusieurs mois, après la création pour se rapprocher d’un professionnel.

Bilan comptable

Le bilan comptable est un document montrant le patrimoine de la société à un instant précis, souvent le 31 décembre.
Ce document est obligatoire pour les sociétés et doit être établi au moins une fois par an.
Il est composé de deux parties : L’actif et le Passif.
A l’actif se trouve tous les biens et les créances de la société.
Au passif, se trouve les dettes et engagements pris par la société, à l’égard des tiers.

Compte de résultat

Le compte de résultat détaille l’activité de l’année pour en ressortir le résultat (bénéfice ou perte).
Il se compose de trois parties, la partie exploitation, financière et exceptionnelle.

Conseils : les banquiers se réfèrent souvent à la partie exploitation, qui reflète réellement l’activité de la société. Les parties financières et exceptionnelles sont moins scrutées par les professionnels.

Le compte de résultat présente dans chacune des parties tout d’abord, les produits (ventes ou encaissements) puis les charges. Le solde constitue le résultat. Il existe donc un résultat d’exploitation, financier et exceptionnel.

La somme des ces trois résultat est le Résultat de la société.
Le compte de résultat redémarre chaque année à zéro, contrairement au bilan qui garde l’historique de la société depuis sa création.

Etat de gestion

Touts les documents comptables autres que le bilan, le compte de résultat et les annexes sont appelés Etats de gestion.
Ils sont divers et variés et servent à mettre en exergue des points de l’activité que ne précisent pas les états financiers.

  • Les Soldes intermédiaires de Gestion (SIG), ont l’intérêt de présenter le compte de résultat de manière différente. Il fait ressortir des soldes intermédiaires montrant ainsi la Valeur Ajoutée par l’activité, l’EBE…..
  • Le prévisionnel,
  • Les états de trésorerie,
  • La situation comptable.

Ces états servent souvent, à être présentés au banquier pour obtenir des emprunts bancaires.

Annexes des comptes

L’annexe des comptes fait partie intégrante des états financiers (Bilan, compte de résultat et annexe)
Elle permet, de mieux comprendre le bilan et le compte de résultat, notamment la durée d’amortissement des biens immobiliers, les mouvements d’immobilisations sur l’exercice, les évènements post clôture, importants, les engagements concernant des éventuels crédits baux.

Plaquettes

La plaquette des comptes est la forme, sous laquelle, sont présentés les états financiers. Elle peut contenir à la suite des états financiers d’autres états comme la liasse fiscale ou le détail des comptes.,
Elle est transmise au client une fois par an, à la clôture des comptes.
C’est le document que le client va présenter à ses partenaires (banquier en général).

Liasse fiscale

La liasse fiscale est obligatoire pour les sociétés. C’est un document, destiné à l’administration. Ce document, reprend le bilan, le compte de résultat et une grande partie de l’annexe. Sa présentation est aussi normée. Elle doit être remise, une fois par an, à la clôture des comptes.
Cela sert, en grande partie, à calculer l’impôt sur les sociétés.

Rôle de l’expert-comptable

L’expert-comptable accompagne l’entreprise, dans la réalisation de ses obligations comptable. Il apporte une crédibilité aux états financiers, de part son expertise et sa responsabilité. Sa mission lui impose, d’établir des comptes qui sont cohérents et fidèles à la réalité du patrimoine de l’entreprise.
La plaquette qui est fournie avec la signature d’un expert-comptable, permet au client de crédibiliser ses comptes devant un banquier ou l’administration fiscale en cas de contrôle.

Pièces comptables à fournir

L’expert-comptable saisit la comptabilité au cours de l’année. Il faut pour cela, que le client lui fournisse les pièces comptables, les factures d’achats, les factures de ventes, les relevés bancaires, les talons de chéquier, les relevés de CB…

Logiciel de comptabilité performance et utilité

Il existe des logiciels de comptabilité sur le marché. Ils sont divers et variés et permettent de saisir la comptabilité à moindre frais.

Sont-ils utiles ?
Pour les sociétés en création ou les PME de manière générale, ils paraissent inutiles dans un premier temps.
Le temps de se former à la comptabilité, et de saisir de manière correcte les pièces comptables, est tellement long, qu’il est plus judicieux de faire appel aux services d’un expert-comptable.
Il n’est pas intéressant de commencer une activité, en voulant faire sa comptabilité soi-même. Il faut se concentrer sur son cœur de métier, et sous traiter sa comptabilité. Par ailleurs, le client n’aura pas les conseils d’optimisations fiscales, s’il est seul à faire sa comptabilité. Les risque d’erreurs sont importants, et peuvent avoir des conséquences désastreuses, pour l’avenir de la société.

Le logiciel de comptabilité est utile, lorsque la comptabilité de la société prend un certain volume, et que la société peut se permettre l’embauche d’un comptable. A ce stade, votre expert-comptable vous conseillera un logiciel de comptabilité compatible avec le sien, afin d’optimiser le temps imparti à la comptabilité et générer un moindre coût, à la société. Il faut pour cela, en parler à son expert-comptable, et ne pas acheter le logiciel le moins cher du marché. Les conséquences peuvent plus couteuses par la suite.

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié