Le contenu d’un business plan

Que doit contenir un business plan?
Que doit contenir un business plan?

Le business plan qui fait une dizaine de pages doit être clair et concis. Le lecteur doit pouvoir comprendre rapidement de quoi il s’agit et doit facilement cerner le projet. Votre expert comptable vous aidera tout au long de votre démarche.

Le contenu d’un business plan s’articule en plusieurs parties :

Le descriptif de l’équipe de direction

En général cela concerne l’expérience du fondateur.

Conseil : il ne faut pas hésiter à décrire précisément l’expérience du fondateur de manière générale et souligner sa connaissance approfondie du métier de la nouvelle société.

Dépeindre le marché dans lequel va se développer l’entreprise

Conseil : il faut montrer aux partenaires que l’on connaît le marché dans lequel va évoluer la structure. Ce marché, le créateur l’a analysé et l’a cerné. En bref, il n’a plus de secret pour lui. Exemple : le marché de la presse papier est en déclin, la perte de chiffre d’affaires est d’environ 4% par an.

Il faut s’aider des données chiffrées de l’INSEE pour étayer ses propos.

Il est important de décrire aussi la place que compte prendre la société et/ou la niche sur laquelle on veut la placer.

C’est à ce moment qu’il faut développer le contenu de son business plan. Le banquier ne connaît pas ou peu le secteur d’activité. La présentation du secteur d’activité et le talent d’orateur du créateur d’entreprise sont des atouts majeurs lors des entretiens.

Que propose l’entreprise comme produit et qu’elle est la stratégie choisie ?

Il faut décrire le produit de manière compréhensible claire et rapide, dans le contenu du business plan.

C’est à cette étape du business plan que l’on décrit les caractéristiques du produit ou du service, la tendance, la valeur, le coût, l’origine du produit, l’appel à la sous-traitance, le prix, la comparaison avec la concurrence.

Le positionnement désiré de l’entreprise et les raisons de ce choix. Est-ce la prise de conscience d’un manque ou bien le peu d’acteurs sur le marché qui a motivé ce choix ?

Enfin, il faudra exposer sa stratégie afin d’atteindre ses objectifs (implantation géographique, chiffre d’affaires, calendrier, embauches, investissements).

Exposer la façon dont va s’organiser le travail

Conseil : il faut avoir prévu le moindre détail dans l’organisation du travail et l’on doit communiquer dessus. Il faut montrer que les horaires, les jours d’ouverture, l’emploi du temps des équipes, l’organigramme ont été planifiés.

Ce qu’attendent les banquiers, c’est d’avoir un projet rassurant dans le sens où le créateur semble être sûr de lui, connaissant la trajectoire qu’il veut emprunter. Cela limite la prise de risque de la banque. Le contenu du business plan doit donc être clair et précis.

Le volet financier

Ce volet est indispensable et est scruté avec autant d’attention que le contenu précédent du business plan. Le créateur d’entreprise a souvent peu de maîtrise dans ce domaine.

Conseil : Même si l’on connaît bien ses prévisions, le volet financier comporte des documents techniques. Une erreur ou bien un oubli seraient préjudiciables au projet.

L’expert-comptable a la compétence pour accompagner le créateur d’entreprise dans la rédaction du contenu d’unbusiness plan et crédibilise ainsi le prévisionnel aux yeux du banquier.

Il faut s’employer à développer les hypothèses retenues et à décrire toutes les conditions de travail : les délais fournisseurs, clients, les taux de marges. Plus les hypothèses seront précisées et obtenues à l’aide d’éléments réels plus le contenu du business plan sera crédible.

 

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié