Faire un bilan prévisionnel

Faire le bilan prévisionnel
Faire le bilan prévisionnel

Ne pas confondre « bilan » et « bilan prévisionnel »

Faire le bilan d’une entreprise :

  • Pour les banques en particulier c’est : évaluer son patrimoine, sa valeur et sa solvabilité.
  • Pour l’administration c’est : évaluer le montant des impositions et taxes.

Le bilan fait partie intégrante des comptes annuels, avec le compte de résultat, les annexes…

Faire un bilan prévisionnel :

  • C’est faire un bilan comptable où tous les chiffres sont prévisionnels à partir d’un objectif fixé en termes de chiffres d’affaires et en prenant en compte les évolutions prévisibles.
  • Cela permet de disposer d’une feuille de route à suivre pour les années à venir. Les dirigeants gèrent et anticipent ainsi les activités de l’entreprise.

Votre expert comptable vous aidera à mieux comprendre.

Composition du bilan prévisionnel :

Il reprend le modèle du bilan comptable :

Deux catégories sont présentées sous forme de tableau chiffré à une période déterminée, ce sont « l’actif » et le « passif » :
L’actif : « Ce que devrait posséder l’entreprise ».
Le passif : « Ce que devrait devoir l’entreprise »

En quoi consiste chacun de ces éléments :

L’ACTIF

Il se compose des actifs immobilisés : les biens possédés par l’entreprise qui lui permettent d’exercer son activité, dont :

  • Les immobilisations incorporelles : essentiellement des propriétés intellectuelles.
  • Les immobilisations corporelles : biens matériels tels que les outils, terrains, constructions.
  • Les immobilisations financières : lorsqu’une entreprise souhaite conserver créances et titres pour une durée prolongée.

Ces biens peuvent perdre de la valeur au fil des ans, comme les constructions ou l’outillage, on parle alors d’amortissement. S’il s’agit de titres, on parle de provisions pour dépréciation dans le bilan prévisionnel.

L’actif comporte aussi des actifs circulants : les biens destinés à être transformés et qui ne restent pas durablement dans l’entreprise :

  • Les stocks possédés par l’entreprise au moment du bilan.
  • Les créances de clients transformées ensuite en liquidités lors du règlement.
  • Les disponibilités : avoirs, ou fonds disponibles, en caisse et à la banque.

LE PASSIF

Dans le bilan prévisionnel, le passif correspond à une évaluation du montant des sommes investies dans l’entreprise pour financer les actifs.

Il se compose des capitaux propres :

  • Le capital apporté par les créateurs de l’entreprise servant de garantie aux créanciers.
  • Les réserves prélevées sur les bénéfices et non redistribuées
  • Le résultat de l’exercice (bénéfice ou perte)

Il comporte aussi des provisions pour risques et charges :

  • Sommes constituées pour servir en cas de litige ou charges imprévues

Enfin on y évalue les dettes de l’entreprise. On distingue :

  • Les dettes à long terme : essentiellement les emprunts (sommes disponibles) à long terme.
  • Les dettes à court terme : envers les fournisseurs (biens ou services à crédit), envers l’Etat (impôts et taxes dus) et dettes liées au travail du personnel (celles-ci s’annulent chaque mois au paiement des salaires).

 

Partagez, c'est gratuit !


Votez ci-dessous en cliquant sur le nombre d'étoile souhaité

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié