L’employeur peut se faire représenter lors d’une procédure de licenciement

Procédure de licenciement : l’employeur peut se faire représenter
Procédure de licenciement : l’employeur peut se faire représenter

Qui peut représenter l’employeur à l’entretien ?

Un employeur, en cas de licenciement d’un salarié, a la possibilité d’être représenté lors de l’entretien préalable avec le salarié. La personne qui le représente n’a pas l’obligation de disposer d’une délégation écrite, mais elle doit appartenir à l’entreprise et disposer des pouvoirs nécessaires.

Au regard de cette réglementation, la personne représentant l’employeur peut être le directeur des ressources humaines du groupe par exemple.

Prenez conseil auprès de votre expert comptable.

Qui peut assister l’employeur à l’entretien préalable ?

De même que le salarié concerné par la procédure, l’employeur a la possibilité d’être assisté par un membre du personnel de l’entreprise lors de l’entretien préalable.
Il est cependant exigé, que cette personne appartienne à l’entreprise au moment de l’entretien, et non pas seulement au groupe dont fait partie la société. A défaut, la procédure de licenciement serait irrégulière.

En outre, l’entretien préalable ne peut en aucun cas prendre des allures « d’enquête » concernant le salarié ou les faits reprochés.
L’employeur qui conduit l’entretien ne peut pas être assisté de plus d’une personne. Enfin, l’employeur n’a pas non plus la possibilité de demander un procès-verbal de l’entretien par un huissier de justice.

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié