Nature des liens du VRP avec l’employeur

VRP : nature des liens avec l’employeur
VRP : nature des liens avec l’employeur

Ce que peut imposer la société au VRP

Le VRP ou « voyageur représentant placier » est relativement libre de mener à bien les activités de prospection de clientèle, mais l’employeur peut orienter son travail sur les points suivants :

  • La période des visites à la clientèle,
  • Le nombre de visites et de rendez-vous,
  • L’organisation des tournées,
  • La définition d’objectifs de vente.

Ces consignes et objectifs doivent être réalistes sans pour autant accroître ni diminuer l’activité du VRP de façon excessive.
Si ses conditions de travail se sont détériorées, le VRP peut refuser d’accéder à la demande de son employeur : la responsabilité de la rupture du contrat incomberait à l’employeur, car il ne peut pas donner une orientation trop différente à l’activité du VRP dont le statut le différencie des autres salariés.
Si toutefois l’employeur a défini une tournée bien spécifique et que le VRP ne la suit pas, cela constitue une faute professionnelle et un motif de licenciement. Informez-vous auprès de votre expert comptable.

Le lien de subordination est-il obligatoire ?

Le plus souvent, le VRP est libre de ses tournées et de ses actions professionnelles. Il n’a pas de lien de subordination avec un employeur qui contrôlerait ses activités.
En revanche, si le représentant de commerce dont le lien de subordination est évident, est contraint de respecter des directives strictes et formelles, cela remet en cause son statut de VRP. Il ne remplirait plus les conditions définies par le Code du travail et la convention collective.

La société demande des comptes à rendre au VRP

Malgré son indépendance, une clause peut être incluse dans le contrat de travail du VRP le contraignant à produire des rapports d’activités réguliers. La clause précisera leur périodicité : à chaque visite, journalière, mensuelle, etc. Le contrat peut aussi imposer au VRP d’établir des prévisionnels de vente. La convention collective des VRP précise les obligations liées à ce statut, en particulier l’obligation de rendre des comptes à l’employeur.

La vérification du travail par l’employeur

L’indépendance du VRP est aussi limitée en ce qui concerne les prix et conditions de vente. L’employeur peut lui donner des objectifs et cibles de prospection, de tournées à réaliser, et tout cela peut être contrôlé par un rapport d’activité établi par le VRP.

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié