Arnaques et pratiques commerciales illégales qui visent les créateurs d’entreprises

Après avoir obtenu leur immatriculation, beaucoup de créateurs d’entreprises reçoivent :

  • Des factures adressées directement au nom de leur société,
  • Des cotisations adressées directement au nom du gérant ou de la nouvelle société,
  • Des offres payantes pour obtenir un numéro de SIRET,
  • Des offres payantes pour obtenir un numéro de TVA intracommunautaire,
  • Des offres payantes proposant une inscription sur un annuaire existant ou inconnu.

Parmi les arnaques les plus récentes, nous retrouvons des demandes de paiements afin d’obtenir le numéro de SIRET ou le numéro de TVA intracommunautaire. Ces deux numéros étant totalement gratuits, il ne faut surtout pas payer ce genre de facture.

Ces documents ont l’aspect de documents officiels ce qui induit du même coup leur caractère obligatoire. Or, ce n’est pas le cas. Ce sont tout simplement des faux. Dans cette hypothèse, le paiement effectué par le chef d’entreprise ne réglerait aucune facture ou cotisation, mais alimenterait le compte en banque d’arnaqueurs.

En ce qui concerne , les propositions d’inscriptions sur des annuaires, bien évidemment totalement inconnus, il s’agit de propositions facultatives qui sont rédigées de telle sorte, qu’elles ressemblent à des factures que les créateurs s’empressent de régler.

En cas de doute et pour ne prendre aucun risque, nous vous recommandons formellement de ne rien payer avant de nous avoir demandé conseil. Le Cabinet-d-expertcomptable.com après analyse, vous confirmera l’authenticité de ces documents.

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié