Définition du business plan et son utilité

Business plan : définition et utilité
Business plan : définition et utilité

Définition du business plan

Un business plan (« plan d’affaires en français) est un document d’une dizaine de pages qui présente le projet du créateur.

Le business plan formalise le plan de développement en évoquant l’expérience du créateur, le métier de l’entreprise et tous les éléments prévisionnels chiffrés de la future activité.

L’établissement du Business plan est indispensable lors d’une création d’entreprise. Pour plus de précisions, veuillez consulter votre expert comptable.

Utilité du Business plan

Le Business plan a plusieurs utilités.

En tant que vitrine du projet, il a pour vocation de présenter le projet de création à des tiers. C’est en cela un outil de communication.

Par ailleurs, il est indispensable au créateur dans le cadre de sa gestion de la société.

Communication externe

Dans le cadre de la formalisation du projet de création, les objectifs du business plan sont les suivants:

  • Expliquer de manière claire l’activité de votre projet

Vente de marchandises sur Internet, développement de produits écologiques, distribution artisanale de produits alimentaires…

  • Rendre lisible la stratégie choisie

Cibler les séniors, communiquer sur Internet…

Evaluer les investissements nécessaires à l’exploitation, besoin d’acquisition de machines outils…

  • Convaincre (« vendre » le projet) les banques d’octroyer d’éventuels crédits ou découverts autorisés
  • Permettre d’obtenir d’éventuelles aides de l’état.
  • Crédibiliser la réussite du projet en ayant prévu différentes hypothèses de niveau d’activités.

Il faut montrer que vous avez pris différentes hypothèses de niveau d’activité et que votre prévisionnel ne s’est pas construit sur la base la plus optimiste. Il faut éclairer le lecteur et lui montrer que vous êtes lucide sur le caractère prévisionnel et qu’une marge d’erreur (ou décote) est prise en compte dans vos calculs…

  • Montrer l’aboutissement d’une réflexion en explicitant notamment les prises de choix

Choix fiscaux, sociaux, vous avez choisi un lieu, un local, un logo, un nom commercial, un capital social…

  • Eclairer avec pédagogie et transparence le futur fonctionnement de l’entreprise tant sur le plan humain que financier

Décrire l’équipe qui vous accompagne, les professionnels qui vous entourent, comment va fonctionner l’entreprise, les horaires d’ouvertures, l’analyse de la concurrence, la négociation des délais fournisseurs et clients…

  • Traduire en termes financiers la viabilité du projet tant sur les premiers mois d’activité que sur les trois premières années

Document à usage interne

  • Le business plan permet aussi de mener une réflexion poussée sur le projet. Il permet d’affiner les détails du projet en écrivant de manière très précise l’ensemble des prévisions. Cela permet d’éclairer le créateur lui-même sur son projet tant sur le plan de l’organisation de la société que sur le plan financier et notamment en ce qui concerne la prévision de la trésorerie.
  • Le business plan est un outil de gestion interne. Il aide à suivre les prévisions et à analyser les écarts.
  • L’analyse des différentes hypothèses facilite l’anticipation des difficultés inévitables de la vie d’une entreprise.

Conseils :

  • L’apport d’un Business plan est de se rapprocher le plus possible de la réalité de l’activité. Pour cela, il ne faut pas choisir des hypothèses trop optimistes. Le banquier a l’habitude d’en lire. La crédibilité est un élément déterminant dans l’accord de prêt professionnel ou dans l’autorisation de découvert .Il faut prendre systématiquement une décote dans la prévision du chiffre d’affaires espéré. Cette décote, doit être décrite dans le Business plan.
  • Mettre l’accent sur le taux de marge. Les banquiers sont attentifs à ce ratio. Il ne doit pas être supérieur à celui du secteur d’activité concerné. Si c’est le cas, il faut expliquer pour quelles raisons. On doit bien maîtriser les principaux ratios du Business plan. Personne ne vous demandera comment se calcule chacun d’entre eux mais, la connaissance du document et la faculté d’en discuter est un élément majeur dans la prise de décision du banquier.

 

Partagez, c'est gratuit !


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié